3eme Clin d'oeil Image CIS Marly

le sam 07/03/2015
Type évènement: 

Le Club de l’image et du son de Fosses – Marly organise le troisième clin d’œil image qui se déroulera le 7 mars 20h30 à l’espace Lucien Jean de Marly-la-Ville.

 

Projection de montages issue du challenge du Diaporama francophone :

 

1 – CASS’NOËL de Coursault Thérèse – FR – 3min19.

La peur et la solitude d’un malfrat qui choisit le soir de Noël pour faire son coup au milieu du luxe écœurant et de l’inhumanité d’une ville glaciale prétendue de lumière. Sa fuite au milieu de nulle part et de tout le monde. Et enfin, cette nuit de Noël qui ne finit pas comme elle aurait dû !

 

02 – 35 KILOS D’ESPOIR de Calvez Jean-Yves – FR – 6min34.

C’est l’histoire simple est vraie d’un petit garçon comme j’en connais tant, qui hait l’école et tous ces horribles profs qui la hante, parce qu’ils ne comprennent rien à rien, surtout pas les petits garçons comme lui. Sauf peut-être la douce Marie qu’il avait connue il y a longtemps et qui portait toujours des bijoux qu’elle avait inventés. C’est la seule qui l’ait compris avec sa tête en forme de passoire, ses doigts de fée et son cœur gros comme ça !

 

03 – LE DERNIER TRAIN de Teyck André – De Smet T Armand – BE – 3min21.

Ultime rame de chemin de fer de banlieue tout au bout du quai, dans laquelle déambulent des êtres irréels, passagers zombies d’un train qui n’existe plus que pour aller s’échouer au cimetière des locos, dans le silence assourdissant des machines arrêtées !

 

04 – TOUR À TOUR de Bougourd René-Augustin – FR – 12min.

Visite des longues avenues de la « Grosse pomme » et de ses tours gigantesques, entre lesquelles ce visiteur se faufile comme dans un Grand Canyon urbain tout en nous faisant découvrir l’acte de naissance de Central Park.

 

05 – UN GRAIN DE FOLIE de Pierson Arno – Morlet Tom – BE – 3min6.

Deux êtres un peu fous, oubliés au milieu du quartier multicolore de la Boca à Buenos-Aires, avec ses odeurs de maté et sa polychromie enivrante. Ils sont seuls au milieu de tous mais heureux de s’aimer à la folie.

 

06 – TEMPÊTE SOUS UN CRÂNE de Thouvenot Jacques – FR – 5min56.

Sans plagier Victor Hugo, voici une sorte d’éloge à la folie, la brève histoire d’un sacerdoce manqué parce que le latin était langue trop difficile ! En quelque sorte, la folie d’un monde extérieur qui n’a rien compris de ce qui pouvait bien se passer dans cette tête !

 

07 – LA NUIT de Herman Rachel – FR – 1min27.

« Quand le soleil recule … la nuit a gagné » c’est sur des images de noctambule, que ce « slam » est déclamé par un des précurseurs de ce genre « moins élitiste et moins ennuyeux » que la poésie (laissons-lui cette affirmation) Fabien Marsaud plus connu sous le nom de « Grand Corps Malade ».

 

08 – LA BOULE À RÊVES de Hendrickx Christian – BE – 8min45.

La passion d’une femme pour un étranger qu’elle a connu et qui est aujourd’hui loin d’elle. Cette passion qui comme toutes les autres finit forcément par s’éteindre pour ne laisser seulement qu’un peu de braise tiède, celle du souvenir des jours heureux, mais là, un télégramme va…

 

09 – LES MOTS S’ENVOLENT de Kwiatkowski Pascal – FR – 3min26.

De très belles vues hivernales qui vont vous glacer les pieds, mais une poésie photographique et des paroles de Françoise Hardy qui vont, sans doute compenser les effets du givre en vous réchauffant le cœur.

 

10 – LA FONTINE DE L’ALPAGE de Benedetti Alessandro – IT – 9min59.

En italien, la « Fontina » c’est ce fromage d’alpage dont les Valdotains sont si fiers, parce que prétendent-ils, ils y a tant de fleurs dans l’herbe broutée par les vaches dans ces prairies alpestres, que le fromage en prend cette fragrance si particulière. Le berger saura-vous conter mieux que ces lignes l’histoire de « son » fromage et de sa vie de tous les jours.

 

11 – BERLIN de Schmisser Jean-Marie – FR – 4min41.

De la fin d’un mur et d’une ville coupée en deux à une capitale hors-normes. Ville singulière aux contrastes saisissants, voici la Berlin d’aujourd’hui qui a retrouvé son titre de métropole. Une histoire écrite en « majuscules » pour une « capitale ».

 

12 – DEMI-TOUR de Dumaine Noel – FR – 5min.

Une triste réalité, très à la mode, l’histoire de Mathilde, qui n’en peut plus et qui veut partir en rompant la chaîne qui la retient à ce sinistre individu qu’est son mari ! Mais il suffit de si peu de chose pour empêcher le maillon de céder en libérant Mathilde !

 

13 – LE MONSIEUR AUX SOULIERS PÉCARI de Zarate Ricardo – Lucas-Leclin Gilles – FR – 7min32.

Meilleur qu’un des « petits meurtres » d’Agatha Christie, vous allez découvrir dans ce montage, que son forfait accompli, l’homme aurait mieux fait de se cuisiner un « lapin » en gibelotte au lieu de partir se promener, et là, tout aurait été parfait !… Vous n’allez pas tarder à comprendre !

 

14 – BLEU de Ricou Maurice – FR – 9min59.

Anthologie de la couleur bleue qui tente d’opacifier le drame familial d’un homme qui a perdu son épouse et qui en parle au travers de sa fille.

 

Entrée Gratuite
7 mars 20h30
Espace Lucien Jean de Marly-la-Ville